C’est quoi un canal alpha en vidéo ?

Pour comprendre ce qu’est un canal alpha, il faut comprendre la composition d’une image vidéo. Pour l’utilisateur final, c’est assez simple on prend une caméra, un téléphone ou encore un appareil photo on appuie sur REC et des images sont créées.

Cependant c’est bien plus complexe que ça.

LA CRÉATION D’IMAGES PAR LE CAPTEUR VIDÉO

En numérique l’image est créée dans la caméra grâce à la lumière qui est concentrée par l’objectif. Ce faisceau lumineux vient impacter le capteur de la caméra qui retranscrit la lumière perçue en utilisant différentes données.

La luminance définit le taux de lumière dans une image, donc la différence entre le point le plus blanc (le plus lumineux) et le point le plus noir (le plus sombre).

Une image numérique est donc composée de 4 “canaux” (channels en anglais) qui permettent de retranscrire respectivement les couleurs ROUGE, VERT et BLEU (RVB ou RGB en anglais) ainsi qu’un canal de luminance qui lui donne l’information d’intensité lumineuse.

Nous n’irons pas plus loin dans la technique pourtant très intéressante, nous avons le nécessaire pour comprendre le canal l’alpha.

Cependant pour en apprendre plus sur la composition d’une image informatique/numérique, voici un peu de lecture : Article Wikipedia

Et bien entendu, pour approfondir l’apprentissage et comprendre l’image vidéo, je ne saurais recommander d’autres livres que la référence dans le domaine audiovisuel : Les secrets de l’image vidéo

QU’EST-CE QU’UN CANAL ALPHA ?

Le canal alpha n’est pas présent dans toutes les vidéos et n’est pas compatible avec tous les Codecs vidéo.

Les informations alpha contenues dans une vidéo permettent d’indiquer la transparence de chaque pixel. On peut donc utiliser les données d’alpha et la création d’alpha dans un logiciel d’effets pour impacter une vidéo.

Par exemple l’utilisation d’une transition comme un fondu enchainé ou une transition par forme. Pour l’utilisateur lambda l’image vient simplement se découper ou disparaitre en fondu mais en réalité c’est la variation des données de la couche alpha qui permet de faire de la transparence progressive ou totale à des endroits précis.

CRÉATION D’ALPHA DANS UN LOGICIEL DE MONTAGE !

Nous avons vu qu’il était possible de créer de toutes pièces des données alpha, ce qui est fait naturellement avec certains effet pré-programmés. Cependant, il est aussi possible de créer soi-même une découpe dans une image par exemple grâce au canal alpha ou les informations de luminance d’une vidéo.

Dans les logiciels de montage vidéo ou création d’effets vidéos, il est possible de demander au logiciel d’appliquer les données de luminance ou RVB d’une image comme canal alpha pour une autre image. Cette opération est très souvent réalisée avec des formes, des écritures ou encore des dégradés NOIR et BLANC appelé “Matte”.

On peut ensuite spécifier quelle couleur est opaque ce qui rendra l’autre couleur transparente, par conséquent ces informations sont reportées sur notre image de destination masquant ainsi la partie de l’image correspondante.

Prenons un exemple, je veux faire un trou dans ce paysage. Je vais créer un carré noir sur fond blanc et dans mon logiciel déclarer le noir comme étant transparent. Ainsi le résultat sur mon image finale est un trou de la taille du carré.

Si maintenant je rajoute sous ma vidéo de paysage un fond de couleur, j’obtiens, grâce à la transparence, un carré rouge.

Si l’on cherchais à mettre un carré rouge sur notre vidéo, cela sera une des méthodes pour y arriver, bien évidement pas la plus pratique.

QU’EST-CE QU’UN MATTE ?

Un matte peut définir deux choses dans le langage courant. Dans notre exemple précédent, le carré noir sur fond blanc est un matte, que nous appellerons pour le différencier du suivant, un matte numérique. Il a été créé par un ordinateur et va permettre d’être utilisé, comme nous l’avons vu, comme information de transparence.

En opposition, le matte “non numérique” 🙂 serait un fond vert ou bleu.

Lorsqu’on utilise un fond vert ou bleu sur un tournage, cela permet à l’ordinateur de considérer cette couleur et ces déclinaisons comme une couche transparente, grâce à une opération de key. Ainsi la suppression de fond vert n’est pas réellement une suppression mais une interprétation différente des pixels de la couleur choisie.

Cela permet donc la création d’un matte. Cela fonctionne bien sur tous les codecs et toutes les caméras, car ici le vert est utilisé comme référence. Ce n’est qu’une fois en postproduction que cette valeur précise de vert est interprété comme un “canal alpha”.

Pour finir cet article, voyons une notion qui est en rapport direct avec le fond vert et le matte : le matte painting. Bien que je ne sois pas capable de faire cela d’un point de vue artistique, voici une définition du matte painting.

Le matte painting comme sont nom l’indique “matte peinturage” 🙂 représente dans la théorie l’action de peindre par dessus un matte.

Cela permet donc de tourner en studio sur fond vert avec très peu d’éléments réels de décors et d’ajouter numériquement le décor souhaité, c’est quand même moins cher…parfois.

Source image : The Great Batsby – WarnerBros

2 réflexions sur “C’est quoi un canal alpha en vidéo ?”

  1. je ne suis pas spécialiste de la photo ni de la vidéo et je souhaitais à la lecture de cet article comprendre ce qu’est le canal alpha (c’est le titre de l’article). Malheureusement après plusieurs lectures je n’ai pas compris précisément ce qu’est le canal alpha.
    Il me semble que pour comprendre cet article, il faut déjà savoir de quoi on parle. Donc il me faut chercher des articles qui soient plus basiques compte tenu de ma faible connaissance du domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *