Comment détecter un bug et le résoudre sur un logiciel de montage vidéo ?

Quelle que soit votre utilisation de l’informatique, tôt ou tard vous allez rencontrer des bugs. La problématique avec les bugs liés aux logiciels de montage vidéo est qu’ils peuvent avoir des sources différentes.

Ce que vous pensez être un bug, peut s’avérer être une simple mauvaise manipulation de votre part ou un manque de compétences.
Les bugs peuvent aussi venir de votre ordinateur et non du logiciel de montage. L’inverse est vrai aussi car certains logiciels sont extremement mal construits.

Pour résoudre les problèmes informatiques liés à l’utilisation de logiciels de montage, il est super important d’avoir une bonne connaissance de la technique vidéo, des logiciels utilisés et surtout de l’informatique de base.

Chez Maximus University, on reçoit chaque jour une grande quantité de demandes d’aide. Bien que notre service soit les formations dédiées aux créateurs, 90% des demandes portent sur les logiciels qui ne sont ni créés ni vendus par Maximus University.

Après avoir lu et répondu à une grande quantité de demandes, sachez que beaucoup d’entre elles sont issues d’une mauvaise manipulation ou une mauvaise gestion informatique.

Pour vous aider à résoudre vos “bugs” nous allons voir dans cet article quelques notions fondamentales ainsi qu’une méthode de résolution de problème.

COMMENT AVOIR UN ORDINATEUR EN BONNE SANTÉ ?

A partir du moment où vous utilisez votre PC ou MAC pour du montage vidéo et de la création artistique, cet ordinateur n’a plus une fonction standard d’ordinateur. En effet le montage et la création graphique demandent beaucoup de ressources et d’optimisation contrairement à Word, Excel et les tâches de loisir.

Il est donc important de considérer votre machine comme celle d’une activité professionnelle même si le montage vidéo n’est pas votre activité professionnelle. Cela vous permet simplement d’avoir les bonnes connaissances, les bonnes habitudes et de ne pas vous noyer sous les “bug”.

RÈGLE N°1 : FORMATAGE ANNUEL

Au minimum une fois par an, vous devez faire un formatage de votre ordinateur. Cela va vous permettra de gagner en “puissance” et surtout de remettre les pendules à l’heure.

Vos disques durs repartiront vides et vous aurez l’occasion de remettre tous vos logiciels à jour avec une installation propre.

Enormement de fichiers cachés seront supprimés et cela optimisera encore plus.

C’est un vrai nettoyage de printemps qui va vous prendre du temps la première fois mais sera réellement bénéfique.

RÈGLE N°2 : N’EN METTEZ PAS PARTOUT

Plus vous installez de jeux, de logiciels tiers, de plugins, plus vous téléchargez des fichiers de n’importe où, plus vous aurez de chances de ralentir votre ordinateur.

L’idée principale de cette règle est de ne PAS charger le disque système. Votre disque système est l’un des coeurs de l’ordinateur. Plus ce disque dur est chargé plus vous avez de chances de ralentir les processus.

Alors gardez votre ordinateur propre, retirez complètement ce que vous n’utilisez pas ou ce qui provient de développeurs douteux.

RÈGLE N°3 : VIDEZ MOI CE BUREAU

L’une des règles les plus importantes dans le montage vidéo est d’utiliser un disque dur dédié (externe ou interne) pour stocker les media utilisés lors du montage.

Si vos exports, vos vidéos, vos photos, vos effets spéciaux sont sur le bureau ou tout simplement le disque système (le bureau étant sur le disque système) vous allez ralentir votre ordinateur…BEAUCOUP !

Si vous souhaitez mieux comprendre cette organisation et apprendre les bonnes pratiques, sachez que tout cela est abordé dans nos formations.

Chez Maximus University notre mission est d’aider les créateurs de tout horizon à atteindre leurs objectifs. 

Vous trouverez dans nos formations techniques et thématiques le nécéssaire pour créer ce que vous imaginez !

RÈGLE N°4 : MISE À JOUR DES LOGICIELS ET DIVERS

Vous devez faire vos mises à jours!!! La priorité va aux drivers de cartes graphiques et autre drivers. Cela permet d’éviter une quantité de bugs.

Cependant attention, il faut toujours avoir fait un maximum de sauvegardes avant une mise à jour, sinon c’est le meilleur moyen pour tout perdre. C’est encore plus vrai pour les logiciels de montage. Si vous utilisez DaVinci Resolve vous devez faire un backup de votre Database avant n’importe quelle mise à jour. C’est d’ailleurs l’une des leçons importantes de notre formation en ligne sur DaVinci Resolve.

Si vous n’êtes pas capable de résoudre les bugs et travailler avec un logiciel moins fonctionnel, n’installez JAMAIS les versions Bêta de logiciel.

Une version Bêta est la version non-achevée, la version test proposée par un éditeur afin que le logiciel soit testé par les utilisateurs finaux en conditions réelles. Ce genre de version est très souvent bourré de bugs.

Pour finir sur les mises à jours, ne faites pas de mises à jour si vous travaillez sur un projet pour un client ou un projet sensible! Vous pouvez tout perdre ou simplement rendre votre logiciel inopérant ce qui serait dommage pour votre deadline.

MÉTHODE DE DÉBUG ET RÉSOLUTION DE PROBLÈME POUR LE MONTAGE VIDÉO !

Commencez par l’étapes 1 et continuez à suivre les étapes tant que votre problème n’est pas résolu.

 

Etape 1 : Eteindre et rallumer

C’est la méthode de Cromagnon, vous fermez le logiciel et l’ouvrez après. Votre problème est réglé ? Si la réponse est non alors faites la même chose avec votre ordinateur.

Etape 2 : Identification de problème

A cette étape, le simple redémarrage n’ayant pas fonctionné, il va être nécessaire d’identifier la source du bug. Comme nous l’avons vu précédemment, un bug peut venir du logiciel, de votre organisation, de l’ordinateur etc.

Avant d’aller plus loin voici quelques exemples :

  1. Si votre logiciel ne démarre pas ou crash au démarrage, vous avez 90% de chance que cela vient de votre ordinateur et non du logiciel en question du moins de sa fonction principale : le montage.  Ce n’est donc pas un problème de montage mais un problème purement informatique.
  2. Si votre bug intervient quand le logiciel est ouvert, il y a plus de chance que ce soit un souci logiciel sans forcement être un réel bug. Comme nous l’avons vu parfois, un manque de connaissances peut faire passer quelque chose de normal pour un bug.
  3. Un bug lors d’un export vidéo, par exemple un export qui ne se finit pas, peut venir d’un disque dur trop plein. Vos disques ne doivent jamais être remplis à plus de 80% de leur capacité réelle.
  4. Un bug de lecture, lecture qui lague ou qui s’arrête peut venir d’une mauvaise optimisation de votre système vidéo. Rush trop lourd, montage non optimisé, etc.

COMMENT RÉSOUDRE UNE PROBLÈME SPÉCIFIQUE AU MONTAGE VIDÉO ?

Pour la suite de cette procédure, nous allons prendre un exemple : j’ai commencé un montage et mes sons ne sont pas synchronisés avec leur image.

ETAPE 1 : VÉRIFIER LES PROPRIÉTÉS DES RUSH

Vous devez vous assurer que vos rushs, tous vos rush, sont au même format, principalement la fréquence d’image par seconde (frame rate) qui doit idéalement être identique ou AU MIEUX être divisible par deux. Exemple 25ips sera parfait avec du 50ips.

ETAPE 2 : VÉRIFIER LES RÉGLAGES DE VOTRE PROJET DE MONTAGE VIDÉO

Tout dépend de votre logiciel, mais dans beaucoup de cas vous devez faire vos réglages correctement AVANT d’importer les rush. Si vous utilisez un logiciel de montage mais ne savez pas faire les réglages de base, vous n’aurez que des problèmes. Vous pouvez d’ailleurs apprendre les bases de la vidéo et les réglages de ce genre en suivant nos formations vidéo.

Si votre projet est en 50ips et que vos rush sont en 25ips, alors vous avez un problème. Vous pouvez aussi avoir un projet en 25ips contenant des vidéos en 24ips; le problème reste le même.

Dans ce cas, vous êtes victime de votre manque de connaissances et devrez idéalement recommencer votre projet. Vous pouvez continuer ou même (sur certains logiciels) refaire les réglages en cours de projet, mais cela n’est pas considéré comme une bonne pratique.

ETAPE 3 : DÉPLACER ET RECRÉER LE PROBLÈME

Prenez votre vidéo ou séquence qui bug et essayez de la déplacer dans une autre timeline (séquence de montage) ou alors de refaire un projet tout fait, qui vous servira de base saine pour debuguer.

Dans un premier temps, faites un nouveau projet ou une nouvelle séquence et ajoutez-y l’une des vidéos qui pose problème.

Si le problème persiste et que vous êtes sûr de vos réglages, alors c’est potentiellement un bug du logiciel et non pas un bug d’utilisateur.

Chez Maximus University notre mission est d’aider les créateurs de tout horizon à atteindre leurs objectifs. 

Vous trouverez dans nos formations techniques et thématiques le nécéssaire pour créer ce que vous imaginez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *