Quel Microphone choisir pour une interview vidéo ?

Le son est important ! La qualité du son est plus importante que la qualité de l’image. Si vous produisez des vidéos pour internet cela est encore plus vrai. Avoir un bon son et une bonne image vous permet par exemple de tourner une vidéo et la transformer en article + image venant de votre vidéo, podcast et bien évidement extrait vidéo.

Négliger le son lors du tournage ou du montage est une erreur que les spectateurs ressentent et remarquent.

Cependant, le son est plus difficile à comprendre que l’image. Comprendre le son passe par l’achat d’un micro adapté à ses besoins mais surtout un microphone de qualité.

Dans cet article nous allons voir quelques situations et le micro le plus adapté.

Comment enregistrer du son ?

C’est très simple, pour enregistrer du son vous avez besoin d’un micro qui capte le son et d’un enregistreur qui l’amplifie et le transforme en fichier lisible par un humain. 

Cet enregistreur peut être votre caméra ou si vous souhaitez une qualité optimale un enregistreur externe. L’avantage de ce type de matériel est qu’ils sont conçus pour cette tâche. Les enregistreurs audio dédiés seront donc plus fiables et performants.

Il existe des enregistreurs de toute sorte, les meilleures marques sont ZOOM et Tascam

Pour débuter, le ZOOM H1 est idéal, il permet de brancher un micro avec une connexion jack 3.5. Au niveau supérieur le ZOOM H4NPRO lui, est plus coûteux mais permet d’enregistrer deux microphones à la fois grâce à des connectiques XLR

 

Les connexions XLR sont les meilleures connexions entre micro et enregistreur. Elles permettent un son de grande qualité et l’utilisation d’un grand panel de micro.

Pour en savoir plus sur les enregistreurs son externes, voici un article qui vous aidera : Quel enregistreur audio externe choisir ?

Quel microphone pour une interview ?

Pour un interview face caméra vous allez utiliser un micro cravate, si votre sujet ne bouge pas, c’est la solution la plus simple, surtout si vous êtes seul pour gérer l’interview. 

Cependant, si l’environnement n’est pas trop bruyant et acoustiquement dérangeant, vous pouvez utiliser un micro canon qui sera positioné sur une perche ou sur votre caméra. 

Votre micro cravate peut être filaire comme le Boya BY-LM20 (compatible GoPro) ou sans fil comme le très bon Rode Link 

Que vous choisissiez l’un ou l’autre, ces deux micro possèdent une connexion jack 3,5mm, vous pouvez donc les relier directement à votre caméra ou à un enregistreur. Si vous souhaitez les brancher sur une prise XLR vous pouvez utiliser cet adaptateur Jack 3,5mm vers XLR.

 

Maintenant que vous avez votre micro cravate, vous pouvez rajouter un micro canon sur perche ou simplement n’utiliser que le microphone canon. Pour cela il vous faudra un microphone canon comme le Rode NTG2 ou Rode NTG4 ainsi qu’un enregistreur avec connexion XLR et un câble XLR, bien entendu une perche ou un pied de micro pour placer le micro en hauteur au dessus de votre sujet. 

Si cette liste de matériel dépasse votre budget, pas d’inquiétudes. Vous pouvez remplacer le microphone et la perche par ce kit et n’utiliser qu’un zoom h1.

Comment positionner un micro cravate pour une interview ?

Acheter le bon matériel ne suffit pas, encore faut-il savoir faire les réglages et surtout le positionnement. 

Pour le micro cravate c’est assez simple, il doit reposer sur le plexus solaire, sur les vêtements. Si vous souhaitez le cacher faites attention à ce que rien ne frotte sur le micro, cela provoquerait des bruits parasites et votre son serait totalement irrécupérable.

 

Si vous optez pour le micro canon ou que vous souhaitez sécuriser la prise de son du premier micro cravate alors vous devrez enregistrer les deux micros indépendamment. Dans ce cas, si votre caméra qui utilise le son du micro cravate vient à stopper l’enregistrement vous pourrez toujours utiliser le son du micro perche enregistré avec un enregistreur externe ou une autre caméra. 

Dans ce cas là, le positionnement dépend du micro choisi. Pour un micro canon de type Rode NTG vous positionnerez le micro à 20/30 centimètres et idéalement face à votre sujet en diagonale de sa bouche. Ensuite vous ferez les réglages de niveaux pour les adapter à votre lieu de tournage et sujet. 

 

Pour réussir votre prise sonore à coup sûr, dépenser trop d’argent dans du matériel qu’on ne maîtrise pas restera toujours une mauvais idée. Il est donc préférable de se former sur YouTube ou avec des formations en ligne afin de comprendre plus profondément l’utilisation en situation réelle.

Ne faites pas l’erreur de croire que vous pourrez réparer vos erreurs lors du montage, tourner dans de mauvaises conditions et se dire que l’on peut retirer les sons parasites est le meilleur moyen de rater sa prise de son. 

Faites votre maximum pour avoir la meilleure captation sonore possible lors du tournage et surtout n’oubliez pas le clap à chaque début de prise, cela vous facilitera la tâche pour synchroniser vos vidéos et sons lors du montage vidéo. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *